lundi 27 mai 2024 | 15H19
La grande fabrique de l'image - Coups de coeur musique et cinéma
  • Le : mardi, 06 février 2024

Les effets spéciaux sont des arts trompeurs : il s’agit de créer l’illusion d’actions, de décors, de simuler des objets, des environnements, des personnages, des phénomènes qui n’existent pas dans la réalité ou qui ne pourraient pas être filmés au moment du tournage. Les effets spéciaux induisent une tension entre le réel et l’extraordinaire, l’exceptionnel. C’est cette tension qui participe de la force de l’art cinématographique. Au cinéma, dans la réalité du film, le rêve et le surnaturel peuvent surgir et cohabiter sans que le spectateur ait le sentiment de devenir fou. Depuis quelques années cette technologie a été complétée par l'utilisation de l'intelligence artificielle.

Voici trois exemples de leurs utilisations :


Créer un univers complet :

Avatar (disponible à la médiathèque)






Rajeunissement d'acteurs grâce à l’intelligence artificielle :


Indiana Jones et le Cadran de la Destinée, 5ème épisode de la célèbre saga.

Pour cette dernière épopée, notre archéologue préféré a été rajeuni numériquement. En effet, la séquence d'ouverture renoue avec l'époque des 3 premiers films de Spielberg, offrant un coup de jeune à Harrison Ford.

Pour réaliser cet exploit, Lucasfilm a utilisé une toute nouvelle technologie basée sur l'intelligence artificielle.







Film entièrement réalisé par une intelligence artificielle :

C’est sur un fond de quête nordique, oscillant entre scènes d’aventures et flashbacks, que se dessine The Frost, l’un des premiers court-métrages de science-fiction entièrement généré par des intelligences artificielles (IA).